Savoir-faire

FILATURE

Notre maison est l’une des dernières à tisser, à fabriquer des produits finis et des articles sur mesure à partir de toisons brutes et à travailler sur des machines classées au Patrimoine National. De génération en génération, nous perpétuons un savoir-faire ancestral rare et préservé.

Notre fabrication est entièrement intégrée à Seez puisque nous produisons notre propre fil, nous tissons et réalisons un grand nombre de traitements d’ennoblissement pour donner à nos tissus une haute qualité.

Depuis longtemps, la « rareté » de nos tissus est reconnue. Exemple de cette reconnaissance, les produits Arpin se donnaient en dot aux futurs mariés, pour les accompagner tout au long de leur vie.

CONFECTION

Soucieux de l'héritage passé et des techniques modernes l’atelier de confection, réalise des produits personnalisés à vos mesures pour répondre aux attentes des plus exigeants.

Fort de son expérience, l’atelier de confection se veut comme un creuset d’idées pour les inconditionnels de la marque et la clientèle de passage. Ainsi, l’atelier prend en charge des chantiers sur-mesure du début à la fin pour tous les professionnels ainsi que pour les particuliers exigeants (hôtels, gîtes, résidences de loisirs, restaurants, chalets, lodges …).

Maître-lainier, maître-tisserand, gareur, tapissières, courtepointières… Ces métiers nobles et ancestraux sont toujours au cœur de la Fabrique

SECRET DE FABRICATION

Voici la description des 24 étapes nécessaires à la fabrication du célèbre Drap de Bonneval. Autant d'étapes et de savoir-faire maîtrisés qui, associés à une matière première et à un environnement exceptionnel, signent un tissu d'une qualité rare.
À chaque étape de la fabrication, la Filature Arpin se fixe comme objectif la valorisation de la qualité et celle du travail bien fait. Nous frangeons, par exemple, toujours nos plaids à la main, comme à l’origine de la filature en 1817, pour leur donner cette touche artisanale incomparable.

Engagée à préserver la pureté du torrent voisin, le Versoyen, la Filature Arpin a préféré s’adresser à un partenaire teinturier français, fort de 60 ans d’expérience et expert des teintures naturelles, également doté des derniers équipements en matière de protection de l’environnement.

Utiliser quotidiennement des machines classées au Patrimoine National Français, est un engagement industriel fort. Il faut pallier aux caprices mécaniques de machines parfois plus que centenaires. Mais c’est à ce prix que l’on perpétue le témoignage artisanal unique d’une famille, associé à un savoir-faire hors-du-commun.

DÉVELOPPEMENT DURABLE

Il est à noter que la filature n’a pas attendu la vague écologique pour affirmer

les valeurs du développement durable. Nombreux sont les exemples concrèts de cette affirmation:

Depuis son origine, la filature ARPIN a utilisé l’énergie motrice du torrent voisin, le Versoyen.

Une fois lavée avec des produits naturels, la laine est séchée dans le galetât, uniquement grâce à la ventilation naturelle du toit en tuiles.

Les coloris naturels emblématique d’Arpin sont obtenus en mélangeant à la main, de manière empirique, la laine écrue et la laine burelle foncée.

Entre la livraison par éleveurs des sacs de laines bruts à Séez-Saint-Bernard et l’envoi des métrages et produits dans nos ateliers, le drap de Bonnevalle est réalisé au terme de près de 24 étapes manuelles, induisant un bilan-carbone exemplaire de nos jours.